Professeur à l’Université Paris Diderot André Brahic s’est éteint le dimanche 15 mai, dans sa 74ème année

PARIS, 19-May-2016 — /EuropaWire/ — André Brahic, astrophysicien à l’Institut de recherche sur les lois fondamentales de l’Univers du CEA, et professeur à l’Université Paris Diderot​, s’est éteint le dimanche 15 mai, dans sa 74ème année. Scientifique unanimement reconnu, spécialiste de l’exploration spatiale et du système solaire, il avait co-découvert l’existence des anneaux de Neptune, et participait ardemment à la promotion des connaissances scientifiques, auprès du grand public et des médias.​

André Brahic a, en particulier, étudié les anneaux des planètes du système solaire, participant à plusieurs missions d’observation, notamment la mission Cassini. Il était spécialiste des anneaux de Saturne, et a découvert, avec l’astronome américain William Hubbard, ceux de Neptune et leur structuration. Il était l’auteur de nombreux ouvrages, et participait activement à la promotion des connaissances et de la culture scientifique dans la société

En 1990, l’astéroïde (3488) Brahic a été baptisé en son honneur. André Brahic a reçu de nombreuses distinctions, aussi bien pour ses travaux scientifiques que de vulgarisation. Il avait été nommé Chevalier de la Légion d’honneur le 14 Juillet 2015.

La direction du CEA et l’ensemble des salariés se joignent aux très nombreux ​hommages rendus à ce grand scientifique à travers le monde, et adressent leur soutien à sa famille et à ses proches.

Pour Daniel Verwaerde, Administrateur général, « le CEA vient de perdre l’un de ses grands hommes. André Brahic était un grand porteur de savoir et un inlassable passeur de science, une personnalité qui a toujours été l’un des meilleurs représentants de notre organisme. Les innombrables témoignages et hommages publiés depuis l’annonce de son décès attestent du rayonnement du scientifique, mais aussi du caractère exceptionnellement charismatique de l’homme. Mes pensées vont à sa famille et à ses proches, ainsi qu’à toute sa famille scientifique, dont celle de l’Irfu, dont je partage la peine ».

###

Universcience.tv
Universcience.tv

Comments are closed.