SMART INDUSTRIES, Paris, 15-17 septembre: Le CEA présente ses technologies robotiques intégrées au cœur de l’usine du futur

Du 15 au 17 septembre, se tient à Paris, la première édition de SMART INDUSTRIES, un salon consacré aux technologies et savoir-faire de l’usine du futur. Lors de cet événement, le CEA présente plusieurs de ses technologies pour la conception des usines de demain. A l’honneur : des robots collaboratifs et intelligents avec le cobot de la start-up SYBOT, des technologies en réalité augmentée et virtuelle, des innovations en contrôle non destructif (CND), etc.

PARIS, 18-9-2015 — /EuropaWire/ — Connectée, numérique, flexible, agile, intégratrice, responsable et performante, l’usine du futur est l’avenir de la compétitivité de l’entreprise, plaçant au cœur de son fonctionnement l’Homme avec, à sa disposition, des technologies de pointe dans de nombreux domaines et de nouveaux procédés, depuis la conception jusqu’à la production.

Aujourd’hui, les systèmes robotiques agissent dans les usines de manière plus ou moins collaborative avec les hommes. L’interaction « homme-robot-environnement » demande une grande maîtrise pour permettre un partage de l’espace de travail en toute sécurité. Les recherches en robotique interactive menées au CEA-List  sont notamment dédiées au développement de robots collaboratifs, appelés « cobots », pour l’industrie. Ces nouveaux robots ont pour objectif d’aider l’Homme dans des tâches difficiles et répétitives et de réduire l’apparition de troubles musculo-squelettiques (TMS).

Dans le cadre du salon SMART INDUSTRIES, l’institut CEA-List présente le nouveau robot collaboratif développé par la start-up SYBOT (pour « Symbiose homme roBOT »). Plus robuste, plus performant, et plus économique que ces concurrents, ce robot s’intègre plus facilement au cœur de l’usine et bénéficie d’un apprentissage interactif, facilitant ainsi son usage et sa gestion très efficace.

La Nouvelle France industrielle et l’Alliance Industrie du Futur

Annoncé en septembre 2013 par le président de la République, François Hollande, le vaste programme « La Nouvelle France industrielle » fait référence aux priorités de la politique industrielle de la France lesquelles sont définies dans 34 plans de reconquête industrielle :

Ces plans ont pour objectif de jouer un rôle moteur dans la création d’activités et d’emplois en France grâce notamment aux engagements réciproques de l’Etat et des entreprises.

Capitalisant sur le travail accompli par les équipes des 34 plans industriels, le plan « Industrie du futur » évolue en avril 2015 autour de 9 solutions pour la réalisation de la phase 2 de la Nouvelle France Industrielle.

La nouvelle feuille de route sera mise en œuvre par « l’Alliance Industrie du Futur » regroupant des organisations professionnelles, l’AFDEL, la FIM, la FIEEC, le Gimélec, le Symop, Syntec Numérique, l’UIMM, des acteurs académiques, Arts et Métiers, Paristech, l’Institut Mines-Télécom, et les organismes de recherche CEA et CETIM.

Pour en savoir plus : http://www.economie.gouv.fr/nouvelle-france-industrielle

A propos de l’événement SMART INDUSTRIES

Du 15 au 17 septembre 2015, est organisé, Porte de Versailles, à Paris, l’événement SMART INDUSTRIES dont l’objectif est de réunir sur 4000 m² les principaux acteurs du secteur qui bâtiront demain l’usine 4.0.L’Alliance pour l’Industrie du futur participe à cet événement international. Grands groupes, ETI et PME, sont également présents pour comprendre, échanger et transmettre leurs expériences à travers une exposition, des conférences, des travaux pratiques et ateliers.

###

© P. Stroppa/CEA

© P. Stroppa/CEA

Comments are closed.