Belgique : Financement du nouvel hôpital Delta à Bruxelles

5-12-2012 — /europawire.eu/ — La Banque européenne d’investissement (BEI) contribue au financement de la construction d’un nouvel hôpital durable à Bruxelles. Aujourd’hui, le contrat de financement est signé par les trois partenaires à savoir la BEI, la CoCom et le groupe hospitalier Chirec. Les travaux pour le nouvel hôpital débuteront en 2013 et s’achèveront en 2017.

Le nouvel hôpital, un bâtiment passif, du Groupe hospitalier Chirec, s’implantera sur le site de Delta, situé “boulevard du Triomphe” à Auderghem. Chirec est un groupe privé, né de la fusion ces 15 dernières années de plus petits hôpitaux à Bruxelles. A l’heure actuelle, le groupe est réparti sur 4 implantations à Bruxelles et une implantation en Région wallonne.

Coût

Le coût du nouvel hôpital est estimé à 282 millions d’euros. Il y a un apport de 50 millions d’euros de fonds propres, un emprunt auprès des banques classiques (KBC, ING, Belfius, BNP Paribas) et 100 millions d’euros de la Banque européenne d’investissement. La durée prévue de l’emprunt européen est de 20 ans.

La CoCom garantit le montant emprunté auprès de la BEI.

Banque européenne d’investissement

C’est la première fois qu’un hôpital à Bruxelles contracte un emprunt auprès de la Banque européenne d’investissement. Le financement pour la construction d’hôpitaux fait partie de ses missions au titre du soutien au “capital humain”. A l’heure actuelle, trois dossiers d’hôpitaux sont en cours d’examen auprès de la BEI : un qui dépend de la Communauté flamande, un second qui dépend de la Région wallonne et un troisième, le Chirec à Bruxelles qui dépend de la Commission communautaire commune. D’autres hôpitaux pourraient éventuellement également prétendre à une contribution de la BEI.

Le président de la BEI, Werner Hoyer a déclaré lors de la signature: “Je me réjouis que la BEI puisse contribuer à la réalisation de ce grand projet hospitalier, pour les bénéfices qu’il apportera aux patients, aux employés, à la communauté et à la Région. Bruxelles-Capitale se dote d’un établissement qui sera à la pointe du progrès, qui participera à la revitalisation du quartier et à son dynamisme économique et qui, point également primordial pour notre institution, sera exemplaire en matière d’efficacité énergétique et de respect de l’environnement. Dans l’Europe d’aujourd’hui, l’investissement dans le capital humain est un moteur important de la croissance et du développement, et nous sommes heureux de pouvoir vous soutenir dans cette démarche”.

Pourquoi était-il nécessaire de faire appel à la BEI ?

La crise financière, qui s’est intensifiée au cours de l’été 2011 avec les tensions de marché sur les dettes souveraines en Europe, est depuis plusieurs mois source d’inquiétudes pour les établissements hospitaliers. Les contraintes de liquidité et de refinancement qui pèsent aujourd’hui sur les banques ont en effet conduit la plupart d’entre elles à réduire leurs capacités de financement, voire à se retirer totalement du marché. Il en résulte, depuis quelques mois, une insuffisance de financement, tant à court qu’à long terme, pour couvrir les besoins de l’ensemble des établissements, une hausse des taux proposés liée au renchérissement du coût de l’accès à la liquidité et une réduction des durées de remboursement des nouveaux crédits. La perspective de mise en place des nouvelles normes dites « Bâle III » limite encore la capacité des établissements bancaires à financer un secteur qui, malgré le tassement prévisible des investissements, restera demandeur de volumes importants de crédits, traditionnellement amortis sur des durées longues.

Le projet de l’hôpital Delta

Le Chirec compte à ce jour 5 sites hospitaliers (4 à Bruxelles et 1 dans le Brabant wallon), ainsi qu’un centre médical à Bruxelles. Le projet de regrouper les sites bruxellois en un site a vu le jour en 2006 suite au constat de vétusté des infrastructures et de l’impossibilité d’extensions. En 2017, année prévue pour l’ouverture du nouvel hôpital, le Chirec sera composé de 3 sites hospitaliers (Delta: 500 lits, Ste Anne/St Rémi: 300 lits et Braine-l’Alleud: 300 lits) et de plusieurs polycliniques, offrant ainsi une prise en charge médicale de proximité et de qualité, dans des infrastructures modernes.

Delta jouit d’une situation idéale et est facile d’accès. Le nouveau bâtiment comptera une superficie d’environ 95.000 m², se déclinera sur 7 niveaux dont 2 en sous-sol. Il pourra accueillir 500 lits. L’hôpital a été conçu en accordant une attention particulière au confort des patients en leur offrant des espaces lumineux et confortables ainsi qu’une facilité de circulation. La fonctionnalité du bâtiment a été analysée en profondeur afin que les médecins et tous les membres du personnel puissent bénéficier de conditions de travail optimales.

Selon le docteur El Haddad, président du Conseil d’Administration du Chirec, « Par la signature de cette convention et grâce à la Région de Bruxelles-Capitale, à la COCOM et aux différents partenaires financiers, le Chirec peut concrétiser un projet de grande envergure centré sur une médecine personnalisée axée sur la qualité des services offerts au patient, dans un environnement durable ».

L’implication de la Région bruxelloise et de la COCOM

Pour le Ministre-Président Charles Picqué: « La mise à disposition d’un site stratégiquement localisé au profit d’une activité qui participe à la richesse de l’économie urbaine de Bruxelles permet à la Région de pérenniser un secteur essentiel pour l’avenir de Bruxelles. Il s’agit à la fois de maintenir une activité génératrice d’emplois et de permettre par la concentration des offres de soins sur un site unique d’optimaliser la qualité des prestations. Par cette opération, la Région démontre, par ailleurs, sa gestion harmonieuse du territoire au profit d’un autre défi essentiel qu’est celui de l’essor démographique; puisqu’en échange du site Delta, la Région va pouvoir développer sur le site Cavell près de 17.000 m2 de logements dans un quartier résidentiel qui sera ainsi libéré des nuisances liées au fonctionnement de l’hôpital. »

« Il est important de relever que l’utilisation de la présente structure, c’est-à-dire le prêt BEI adossé à une garantie Cocom, dépasse le cadre du seul projet Chirec et pourra bien évidemment profiter à des opérations subséquentes éligibles pour la BEI en région bruxelloise, ce qui pourrait s’avérer crucial dans un contexte de retrait des banques commerciales des financements à long terme d’infrastructures hospitalières et autres, notamment en raison des exigences accrues de capitalisation. Ce projet fait figure de pionnier » a précisé le ministre de la Santé Benoît Cerexhe.

« Nous avons ici un bel exemple d’une bonne gestion hospitalière » confie le ministre Guy Vanhengel, « Il s’agit d’un groupement, donc de rationalisation d’implantations. Il n’y a pas seulement une économie d’échelle, mais également une possibilité de réduire le nombre de lits classiques et d’augmenter le nombre de places de jour. Le site qui accueillera le nouveau bâtiment est non seulement inoccupé mais était également propriété de la Région de Bruxelles-Capitale. Le nouvel hôpital contribuera à l’offre de haute qualité de la médecine à Bruxelles, domaine par ailleurs dans lequel Bruxelles excelle, mais trop méconnu ».

Vanhengel souligne également qu’il soutient tous les groupes hospitaliers sans égard du contexte idéologique ou philosophique.

EIB President Werner Hoyer Opening Remarks

###

Belgique : Financement du nouvel hôpital Delta Le nouvel hôpital, un bâtiment passif, du Groupe hospitalier Chirec, s’implantera sur le site de Delta, situé "boulevard du Triomphe" à Auderghem. Chirec est un groupe privé, né de la fusion ces 15 dernières années de plus petits hôpitaux à Bruxelles Bruxelles 12/3/2012 Copyright: EIB

Belgique : Financement du nouvel hôpital Delta
Le nouvel hôpital, un bâtiment passif, du Groupe hospitalier Chirec, s’implantera sur le site de Delta, situé “boulevard du Triomphe” à Auderghem. Chirec est un groupe privé, né de la fusion ces 15 dernières années de plus petits hôpitaux à Bruxelles
Bruxelles
12/3/2012
Copyright: EIB

Sabine Parisse
s.parisse@eib.org
+352 43 79 – 83340
+352 621 45 91 59
Press Office
press@eib.org
+352 43 79 – 21000

EDITOR'S PICK:

Comments are closed.